Pourquoi des courtiers comme etoro, markets.com, CMC Markets XTB et FXCM ont-ils toujours le monopole dans le monde du trading en ligne?

Le choix du courtier est d’une grande importance lorsqu’on fait du trading. En revanche, quand on ne fait pas attention, on se retrouve à s’inscrire sur des plateformes qui ne nous accordent pas les avantages dont on devrait bénéficier. Heureusement que les choses vont enfin changer dans les années à venir.

La position de monopole des brokers actuels

Pouvoir absolu.

En ce moment, le marché est dominé par une poignée de brokers, qui vont ainsi fixer leur prix pour les autres plateformes de trading qui vont apparaitre. Or, ces conditions n’avantagent pas toujours les traders, et leur rendent même la vie difficile avec entre autres des tarifs trop élevés. Pourtant, c’est principalement les plus grandes plateformes de trading qui sont le plus mis en avant, autant dans les médias que sur les réseaux sociaux.

On peut par exemple mentionner eToro et XTB vus sur digitalbusiness.fr, qui est effectivement un bon trader, car propose des services de qualité ainsi qu’une bonne station de trading multiplateforme. Là où le bât blesse, c’est au niveau des tarifs ; ce broker se compte parmi les plus chers qu’on puisse trouver sur le marché. Des utilisateurs ont fait état de jusqu’à plusieurs dizaines de pips pour des trades, lorsqu’ils utilisent le spread flexible. Or, jusqu’à présent, il n’existe pas encore de moyen de réguler de tels tarifs.

Les nouveaux venus ont du mal à se faire une plac

Quand bien même un broker soucieux de fournir des services de qualité se présente, il aurait du mal à survivre dans un milieu où le plus grand du marché est déjà géré par une dizaine de compagnies. Aussi, il est difficile de faire confiance à une compagnie qui n’aurait donc pas d’expérience dans son domaine, et qui doivent encore faire les preuves.

Pour l’instant, on ne peut que se fier aux avis généraux des utilisateurs, ainsi que faire des tests soi-même, si on veut savoir ce que vaut réellement une plateforme. Si ce n’était pas déjà assez difficile, il faut en plus que des brokers qui ne sont rien d’autres que des arnaques viennent noircir ce paysage déjà sombre. Il s’agit de courtiers dont l’historique est douteuse, et qui n’ont pas de scrupules à prendre l’argent des traders et ne jamais leur rendre dans le futur.

Les démarches pour améliorer le milieu du trading : entre XTB et etoro

Step 1 – Step 2 – Step 3

Actuellement, les autorités compétentes font en sorte de prendre les décisions qui s’imposent vis-à-vis des compagnies de trading. En outre, les différentes missives du Mifid II concernent les différentes réglementations face auxquelles les brokers devront se plier. Il y est indiqué que des efforts de transparence doivent être effectués par les brokers afin qu’il soit possible d’expliquer les différents tarifs pratiqués.

D’autres initiatives comme celles de l’ESMA visent à interdire aux brokers de fournir des services qui pourraient nuire aux traders, en leur faisant prendre des risques inconsidérés sans avoir l’expérience requises. Il s’agit essentiellement des hauts niveaux de leviers, mais aussi des produits considérés comme à risques, tels que les options binaires.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *