Pourquoi des arnaques comme Bitfinex, Coinbase et Bittrex opèrent ils toujours en France

Il y a quelques plateformes de trading qui font parler d’eux en des termes négatifs. Pourtant, il semble que ceux-ci soient toujours en plein droit d’exercer sur le territoire Français, quand bien même de nombreux traders évoquent les cas de figures où ils estiment avoir fait l’objet d’arnaques comme Coinbase.

Les arnaques dans le monde du trading entre bitfinex, coinbase et bittrex

Les arnaques en ligne sont très courantes.

Actuellement, il est important de faire attention avant de décider de mettre de l’argent dans une plateforme de trading. En effet, les arnaques deviennent de plus en plus nombreuses et élaborées, tellement qu’il est difficile de discerner des offres dignes d’intérêt d’une entourloupe. De plus, celles-ci prennent plusieurs visages ; il y a par exemple des sites qui imitent des plateformes existantes au pixel près. Sauf que si vous décidez d’ouvrir un compte sur un tel site, vous vous retrouverez aisément sans un sou.

Il existe également les plateformes de trading officiellement en activité, mais qui manquent grandement de transparence vis-à-vis de leurs activités, ainsi que de transparence. Sur ce genre de plateformes, il est difficile d’avoir une assistance dans le cas où vous faites face à des problèmes avec leur site, ou bien si vous essayez de faire un retrait de vos gains. En raison de l’ampleur de ce genre d’arnaques, de plus en plus de personnes se plaignent en ligne concernant de tels problèmes.

Manque de services de contrôle des brokers

Manque de chèques.

Actuellement, il est possible pour de telles compagnies de s’en tirer à si bon compte parce qu’il n’y a pas assez de services qui puisse garder un œil sur leurs activités. Cela ne change donc pas grand-chose à cela que les internautes aillent se plaindre sur les forums ou dans les groupes de discussions en ligne. C’est tout de même utile aux autres internautes, dans la mesure où ils sont avertis concernant quels brokers éviter.

Aussi, assez récemment, des mesures sont prises dans le monde du trading afin de faire un audit de l’ensemble des brokers qui opèrent sur le sol Européens. L’une de ces initiatives est le Mifid II, qui oblige désormais les brokers à être plus transparents sur leur fonctionnement interne, ainsi que sur les différentes directions prises par les transactions. Avec de telles mesures, les brokers non réguliers n’auront pas d’autres choix que de se plier aux normes mises en place, ou bien mettre fin à leurs activités.

Pourquoi des courtiers comme etoro, markets.com, CMC Markets XTB et FXCM ont-ils toujours le monopole dans le monde du trading en ligne?

Le choix du courtier est d’une grande importance lorsqu’on fait du trading. En revanche, quand on ne fait pas attention, on se retrouve à s’inscrire sur des plateformes qui ne nous accordent pas les avantages dont on devrait bénéficier. Heureusement que les choses vont enfin changer dans les années à venir.

La position de monopole des brokers actuels

Pouvoir absolu.

En ce moment, le marché est dominé par une poignée de brokers, qui vont ainsi fixer leur prix pour les autres plateformes de trading qui vont apparaitre. Or, ces conditions n’avantagent pas toujours les traders, et leur rendent même la vie difficile avec entre autres des tarifs trop élevés. Pourtant, c’est principalement les plus grandes plateformes de trading qui sont le plus mis en avant, autant dans les médias que sur les réseaux sociaux.

On peut par exemple mentionner eToro et XTB vus sur digitalbusiness.fr, qui est effectivement un bon trader, car propose des services de qualité ainsi qu’une bonne station de trading multiplateforme. Là où le bât blesse, c’est au niveau des tarifs ; ce broker se compte parmi les plus chers qu’on puisse trouver sur le marché. Des utilisateurs ont fait état de jusqu’à plusieurs dizaines de pips pour des trades, lorsqu’ils utilisent le spread flexible. Or, jusqu’à présent, il n’existe pas encore de moyen de réguler de tels tarifs.

Les nouveaux venus ont du mal à se faire une plac

Quand bien même un broker soucieux de fournir des services de qualité se présente, il aurait du mal à survivre dans un milieu où le plus grand du marché est déjà géré par une dizaine de compagnies. Aussi, il est difficile de faire confiance à une compagnie qui n’aurait donc pas d’expérience dans son domaine, et qui doivent encore faire les preuves.

Pour l’instant, on ne peut que se fier aux avis généraux des utilisateurs, ainsi que faire des tests soi-même, si on veut savoir ce que vaut réellement une plateforme. Si ce n’était pas déjà assez difficile, il faut en plus que des brokers qui ne sont rien d’autres que des arnaques viennent noircir ce paysage déjà sombre. Il s’agit de courtiers dont l’historique est douteuse, et qui n’ont pas de scrupules à prendre l’argent des traders et ne jamais leur rendre dans le futur.

Les démarches pour améliorer le milieu du trading : entre XTB et etoro

Step 1 – Step 2 – Step 3

Actuellement, les autorités compétentes font en sorte de prendre les décisions qui s’imposent vis-à-vis des compagnies de trading. En outre, les différentes missives du Mifid II concernent les différentes réglementations face auxquelles les brokers devront se plier. Il y est indiqué que des efforts de transparence doivent être effectués par les brokers afin qu’il soit possible d’expliquer les différents tarifs pratiqués.

D’autres initiatives comme celles de l’ESMA visent à interdire aux brokers de fournir des services qui pourraient nuire aux traders, en leur faisant prendre des risques inconsidérés sans avoir l’expérience requises. Il s’agit essentiellement des hauts niveaux de leviers, mais aussi des produits considérés comme à risques, tels que les options binaires.

Vers un trading en ligne indépendant

Le monde du trading attire actuellement bon nombre de personnes, sauf que les conditions pour y opérer ne sont actuellement pas optimales, car dépendant d’un nombre limité de personnes et d’entreprises. Pour éviter les situations de monopoles, plusieurs traders ont pris l’initiative de se grouper dans des unions de traders indépendants.

Être trader à notre époque face à des géants comme etoro

Actuellement, il n’a jamais été aussi facile de devenir trader à domicile ; les prix pour les connexions internet ultra-rapides ont fortement diminués, tandis que la vitesse a décuplée par rapport à ce à quoi on avait droit il y a tout juste quelques années. Aussi, les différentes plateformes qui proposent le service de courtage sont très avancées, et nous permettent d’effectuer différentes actions et également d’acquérir une large gamme de produits financiers.

Suivre en permanence l’actualité économique n’est pas facile…

En revanche, la situation pourrait être meilleure, dans la mesure où le marché est sous la domination d’une poignée d’acteurs. Ceux-ci ont le pouvoir de décider quels sont les prix en cours, ou encore quelles valeurs il est possible de trader sans difficultés. Ainsi, des compagnies comme markets.com ou encore eToro disposent de la plus grande autorité qui soit dans le monde du trading, au détriment des nombreux traders individuels.

Le problème des monopoles dans le monde du trading

L’ensemble des entreprises qui ont pu réussir à se faire un nom ont pu prospérer grâce aux fondements du capitalisme. Celui-ci spécifie que tout le monde peut être un opérateur économique en disposant des mêmes avantages de base que les autres. Cependant, cela n’est pas totalement vrai en pratique, dans la mesure où il y a les entreprises qui partent avec plusieurs décennies d’existence dans leur domaine professionnel, ou encore celles qui disposent d’un avantage financier sur les autres.

Fatigue et émotions d’un trader

Prenons le cas de la compagnie eToro ; celle-ci est une plateforme proposant un service quasi-unique dans le monde du trading, soit la possibilité de « copier » le trading d’un autre. Ainsi, chaque action effectuée par un trader est « copiée » par votre compte, et cela peut vous permettre de gagner beaucoup d’argent si vous copiez les trades d’un bon trader. En revanche, comme le service est une rareté sur le marché, les frais sur eToro sont parmi les plus chers qu’on puisse trouver.

Une union de traders indépendants pour changer la donne

Les traders indépendants sont de plus en plus nombreux à se réunir afin de pouvoir discuter ensemble de la situation actuelle des traders et des possibilités d’améliorer leurs conditions de travail. L’un des soucis actuels est l’influence trop importante qu’ont les grandes plateformes en ce qui concerne les couts comme les spreads. Individuellement, les traders peuvent ne pas avoir de gros impacts dans leur domaine, mais en se réunissant en collectifs, les choses peuvent être différentes.

Une union de traders indépendants peut par exemple prendre l’initiative de lancer sa propre plateforme de trading, dans la mesure où celle-ci proposerait toutes les conditions permettant aux traders d’opérer dans les meilleures conditions. Concevoir les grandes lignes d’un tel projet est la partie la plus complexe ; pour ce qui est des financements, il est plus simple de nos jours de réunir des fonds pour différents projets, grâce aux initiatives comme gofund.me.